Conclusion

En conclusion, nous demandons aux responsables politiques de donner les moyens à la mise en œuvre pleine et effective du Code de qualité de l’accueil/1 afin qu’en Fédération Wallonie-Bruxelles, tous les enfants en âge scolaire, et particulièrement les enfants issus de familles en situation de pauvreté, jouissent pleinement de leur droit de bénéficier d’un accueil et d’activités extrascolaires de qualité.

Octroyer des moyens au secteur de l’accueil extrascolaire, c’est investir à long terme dans une société plus juste, plus tolérante, plus solidaire, plus égalitaire, plus démocratique.

1/ Arrêté du Gouvernement de la Communauté française du 17/12/2003 fixant le code de qualité de l'accueil