Préambule

Par accueil extrascolaire, on entend, au sens le plus large, l'accueil d’enfants en âge scolaire, en dehors des heures scolaires et du cadre familial : avant et après les heures d'école, le mercredi après-midi, le week-end et pendant les congés ou vacances scolaires. Cela englobe les activités autonomes encadrées, les animations éducatives, culturelles, sportives ou autres, qu’elles prennent place dans l’enceinte de l’école ou en dehors de celle-ci.

Depuis l’entrée en application du décret du 3 juillet 2003 relatif à la coordination de l'accueil des enfants durant leur temps libre et au soutien de l'accueil extrascolaire, il est aussi appelé « accueil temps libre ».

En septembre 2010, l’ASBL Badje, fédération bruxelloise de milieux d’accueil de l’enfance, a lancé le projet L’extrascolaire sans barrière. Ce projet contribue à développer l’accessibilité des milieux d’accueil extrascolaire pour les enfants et les familles en situation de pauvreté. De nombreux professionnels de l’accueil extrascolaire en Fédération Wallonie-Bruxelles se sont depuis investis dans cette démarche. Les participants ont remis en question leurs pratiques de terrain avec pour ambition que leurs services puissent s’ouvrir davantage aux populations exclues.

En parallèle, ces acteurs de terrain ont relevé une série de freins, d’obstacles institutionnels auxquels ils sont confrontés dans leurs pratiques quotidiennes. Pour donner suite à ces constats, Badje a réuni un groupe pluraliste d’acteurs du secteur afin d’interpeller le monde politique sur des actions prioritaires à entreprendre au niveau de l’accueil extrascolaire pour les enfants et les familles en situation de pauvreté.